alexandre gherban

Machines de poésie :
L'électronique numérisée est un outil qui favorise l'exploration dynamique de plusieurs domaines, pour ce qui me concerne celui de la langue et celui du son organisé (la musique).

A cette fin, je fais des "machines de poésie" qui sont des synthétiseurs virtuels, et que je réalise avec les sons des voix enregistrées.

Ils me permettent ou bien de jouer directement avec des sonorités stables, ou bien de "naviguer à vue" dans le son pendant le jeu.

Il s'agit dans tous les cas d'improvisations.
Je joue sur un clavier et enregistre simultanément le résultat.

Les vidéos sont faites ensuite, en amenant les images vers l'improvisation enregistrée.

Métail Lunaire

Source sonore : voix de Michèle Métail

Vidéo : Alexandre Gherban
(Présentation publique le 11 mars 2018 à la librairie-galerie "à Balzac à Rodin" à Paris)

(extraits)

Deux doigts de pastis

Source sonore : voix de Louis-Michel de Vaulchier

Vidéo : Louis-Michel de Vaulchier et Alexandre Gherban

Trois études de laisser-faire

Source sonore : huit voix (quatre femmes et quatre hommes) enregistrés sur internet.

Trois improvisations différentes de 6' assemblées avec le même film.

Vidéo : Alexandre Gherban

Ardèche

Source sonore : voix enregistrées dans un magasin en Ardèche

Vidéo : Alexandre Gherban

... Et si, de l'amour, on se savait rien ...

Source sonore : voix de Fabrice Midal

Vidéo : Alexandre Gherban

Philippe Castellin programme interactif qui réagit aux sons du jeu improvisé

Source sonore : voix de Philippe Castellin / improvisation électronique Alexandre Gherban

Capture vidéo : Philippe Castellin

Poème imbriqué : lecture et improvisation électronique

Source sonore : voix de Louis-Michel de Vaulchier (lecteur) et des mots enregistrés de la même voix

Vidéo : Séance du 24 septembre 2017 à la librairie-galerie "à Balzac à Rodin" à Paris

haut de la page